Le blog du vin s’intéresse aujourd’hui au Pinot Noir

Après plus d’un mois d’absence, nous sommes de retour (enfin !!) et nous consacrons aujourd’hui un article sur le Pinot noir.

Elégant, fin, souple, pur et mystérieux, le Pinot Noir est un des cépages le plus cultivé dans le monde mais aussi un des plus fragile et difficile à cultiver.

En France il est  présent en Alsace, Champagne, Vallée de la Loire, Languedoc mais surtout en Bourgogne où il est le cépage roi des Vins de Bourgogne.

Mais si ce cépage est aussi impressionnant c’est surtout qu’il sait s’adapter à tous les types de sol et climat. Ainsi il est donc possible de le retrouver en Suisse, Allemagne, Autriche, Italie, mais aussi en Grèce et dans les pays appelés « Nouveau monde » comme l’Australie, la Nouvelle Zélande, Le Canada, l’Afrique du Sud et les Etats Unis.

Zoom de vin de copain sur les arômes

La palette est très large pour le Pinot Noir. Les arômes de cerises, cassis, framboises et d’églantine dominent mais on peut aussi retrouver des arômes plus soutenus comme le poivre, le cuir et la réglisse.

Le Vieillissement du Pinot Noir

Si en Alsace ou en Allemagne le Pinot Noir est souvent à boire dans sa jeunesse, les Bourgognes et les Pinot Noir d’Océanie peuvent vieillir avec beaucoup de tendresse et dévoiler des arômes inconnus. Ainsi on peut facilement garder un Grand Cru de Bourgogne pendant plus de 20 ans !

Un Pinot Noir peut en cacher un autre : les autres noms du Pinot Noir

En Allemagne vous le trouverez sous le nom de Spätburgunder. En Autriche c’est le Blauburgunder, en Italie, le Pinot Nero. Mais attention au cépage « Pinotage » d’Afrique du Sud n’est pas un Pinot pur mais un croisement entre le Pinot Noir et le Cinsault.

Le blog du vin vous souhaite une bonne dégustation et une bonne découverte. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires sur notre blog Vin de Copain.

Publicités

Zoom de vin de copain sur : Les vins des côtes d’auvergne

Situe en plein centre du Massif Central, le vignoble des côtes d’Auvergne est peu connu mais mérite d’être reconnu produisant des vins blancs, rouges et rosés. Ce vignoble a obtenu l’AOC en 2010 et joue maintenant dans la cour des grands.

Le vignoble des côtes d’Auvergne en chiffres

  • 5 Crus
  • 460 Hectares sur 53 Communes suivant le cours de l’allier
  • 16000 Hectolitres de Production annuel
  • 1816 Vignerons environ

Les Crus

  • Madargue (12 ha)
  • Chateaugay (64 ha)
  • Chanturgue (6 ha)
  • Corent (32 ha)
  • Boudes (45 ha)

Les terroirs et cépages

Un climat oceanique dégradé par une influence montagnarde est favorable à la culture du Gamay du Pinot Noir et du Chardonnay les trois cépages autorisés dans le décret de l’ AOC des côtes d’Auvergne poussant sur des sols argilo-calcaires et sablo-siliceux.

Pour Conclure

Le cru de Boudes se situe entre 400 et 500 mètres d’altitude. C’est un cru ancestral cultivé depuis le temps de Vercingétorix, possédant le plus beau terroir auvergnat pour cultiver le pinot noir mais surtout le Gamay noir a jus blanc il donne des vins souvent très gourmands et parfois même beaucoup plus équilibrés que les Gamay du beaujolais.
Des vins élégant, sec, gourmand pour des prix dérisoires en bref le vin de copain idéal pour cet été, alors à vos bouteilles et bonne dégustations.

Zoom de vin de copain sur les Vins du Berry

Situé au centre de la France et faisant partie des Vins du Val de Loire, le Berry a aujourd’hui quelques AOC très prestigieuses et reconnues dans le monde entier.

Les cépages

– Le Sauvignon est l’emblème des blancs du Berry

Le Chasselas utilisé pour l’AOC Pouilly sur Loire

Le Pinot noir est utilisé majoritairement pour les vins rouges

Le Gris Meunier ou Pinot Meunier rarement utilisés mais présents dans certain rosés

Les AOC et leurs couleurs

Le Sancerre produit des vins blancs, rouges et rosés comme le Menetou-Salon et le Reuilly ; Le Pouilly fumé,  le Pouilly sur Loire et le Quincy sont quant à eux cultiver uniquement en blanc.

Le points commun des vins blanc

A l’exception du Pouilly sur Loire, le point commun de ces vins est le Sauvignon.

En effet, il s’agit de mon point de vue, le meilleur terroir pour cultiver ce cépage. Original, fin, nerveux, minéral et plein de fruit, la gamme d’arômes du Sauvignon est large et complexe implanté sur ces sols d’argilo-calcaire et argile à silex.

Quelques vignerons d’exception

– Didier DAGUENEAU avec le blanc fumé de Pouilly

– Gérard BOULAY avec le Sancerre

– François COTAT avec le Sancerre

– Vincent PINARD avec lui aussi le Sancerre

– Henry PELLE avec le Menetou Salon

– Domaine de BEL AIR avec le Pouilly fumé

– Domaine de COUDRAY avec le Quincy

– Jamain DENIS avec le Reuilly

Pour terminer, le Berry possède un trésor surtout concernant les vins blancs et avec un prix très raisonnables et facile pour accompagner les plats simples ou plus complexes.

Et pour vous Mesdames, sachez que les vins du Berry sont les plus diététiques du monde !!

Alors bonne dégustation et à bientôt sur le blog du vin.

Zoom de vin de copain sur le vignoble vendéen

C’est en 1984 que la région de la Vendée a reçu son AOVDQS. Depuis, cela a beaucoup évolué car le 11 Février de cette année, le terroir de cette région a été couronné de la prestigieuse AOC.

Le vignoble Vendéen en chiffre

  • 5 zones distinctes :

– Vix

– Pissotte

– Mareuil

– Brem

– Chantonnay

  • 500 hectares d’encépagement
  • 30 000 hectolitres

L’encépagement

  • Les vins blancs

– Le Chenin appelé en Vendée « Franc Blanc »

– Le Sauvignon

– Le Chardonnay

– Melon de Bourgogne

– Grolleau Gris

  • Les vins rouges

– Gamay

– Pinot Noir

– Negrette

– Cabernet Franc

– Cabernet Sauvignon

Pour résumer sur le vignoble Vendéen

Les fiefs vendéens méritent d’être connus car les vins sont frais, purs et droits. De plus ils s’accompagnent facilement avec des mets simples. Concernant le prix des bouteilles de vin, il est  faible compte tenu de sa qualité, compter 8 à 13 € en moyenne pour une bouteille.

Pour les amateurs de vin bio beaucoup de vignerons vendéens travaillent en agriculture biologique et la plupart de ces vins sont fabuleux.

Quelques vignerons d’exception de la région vendéenne

Jérémie Mourat

Domaine Saint Nicolas « Thierry Michon »

Domaine Prieuré La Chaume

Beaucoup de petites régions françaises font du très bon vin, plutôt que de choisir un grand nom du vin faites vous plaisir en achetant et essayant une bouteille de ces vignerons, vous y trouverez surement des trésors.

Qu’est-ce qu’un vin de copains ?

Le vin de copain est le style de bouteille que l’on peut ouvrir avec n’importe qui et surtout n’importe quand juste pour le plaisir de faire plaisir à ses convives ainsi qu’à nous même.

Comment choisir son vin de copain ?

La simplicité est la première chose, il n’est pas nécessaire de dépenser plus de 10-15 euros.

Les vins jeunes doivent être mis en valeur car nous recherchons souvent des vins simples et purs dotés d’une grande fraîcheur et d’une belle acidité.

Le vin pourra être accorder avec différents mets par exemple les huîtres avec un vin blanc, la planche de charcuterie avec un vin rouge mais il peut aussi et surtout se déguster seul.

Enfin les vins primeurs sont parfaits pour ce genre de dégustation convivial entre amis.

La suggestion des vins de copains

– Les vins Blancs : Vin de table « Originel » de Julien Courtois, Coteaux d’Aix en Provence « Le Grand Blanc » de Henry Milan

– Les vins Rouges : Gaillac Le « petit jean » du Mas Brunet, Beaujolais nouveau du Château de Brianton, Côte d’Auvergne « Les Pierres Noires » de Guy Maupertuis, Saint Joseph « Ro Rée » de Louis Cheze

Privilégiez surtout votre choix en regardant le cépage, un gamay ou une grenache bien juteuse peut être parfait pour les rouges tandis que le Sauvignon, la Roussanne et le Vermentino seront splendide pour les blanc

L’été arrive bientôt c’est la meilleure saison pour découvrir les vins de copain.

Carafer ou décanter ?

Vous vous demandez surement pourquoi quand vous allez au restaurant le sommelier passe les vins dans une carafe alors que d’autres restent dans leur bouteille. Certains vins ont pour nécessité d’être mis en carafe alors que pour d’autres cela ne s’avère pas nécessaire et même dangereux pour la qualité du vin.

La différence entre carafer et décanter du vin

Le carafage est l’action qui consiste à aérer les vins au contact de l’air afin qu’il puisse exprimer tout son caractère (souvent réaliser sur les vins jeunes).

Le décantage est l’action de séparer un vin de son dépôt (souvent réaliser sur des vins non filtré). Le décantage est une cérémonie dans un restaurant quand le sommelier réalise cet acte tous les regards sont tournés vers lui car beaucoup ne savent pas à quoi cela sert et pourquoi il y a une bougie. Au-delà du show la bougie sert à voir quand le dépôt monte au col de la bouteille afin que les sommeliers sachent quand arrêter l’action.

Carafer et décanter : l’erreur à ne pas commettre

Ce n’est pas parce que le vin est vieux qu’il doit être décanté. Plusieurs critères rentrent en compte tel que la provenance du vin, le cépage et le millésime.

Décanter un vin est une très belle action mais elle peut aussi tuer le vin car le contact de l’air peut perturber le vin et ainsi le rendre imbuvable !

L’accord parfait mets et vins est-il possible ?

L’accord parfait mets et vins existe rarement ! Pour qu’une osmose soit faite entre mets et vins il faudrait que toutes les personnes aiment les mêmes choses et aient le même goût. C’est pour cela que la recherche des harmonies n’est pas chose facile et demande de la patience et de la recherche.

Les règles d’or de l’accord mets et vin

–          Plus la bouteille est exceptionnelle plus le plat doit être simple mais irréprochable au niveau du goût.

–          Toujours servir le vin avant l’arrivée du plat et non après comme on le voit souvent ainsi le vin peut s’ouvrir et être prêt à boire lorsque le plat arrive.

–          Respecter un ordre de service afin de ne pas bousculer les papilles par exemple en apéritif on servira le champagne, à l’entrée on servira un vin blanc, en plat un vin rouge et en dessert un vin liquoreux. A quelques exceptions cette règle est impérative.

–          Changer les verres aussi souvent que possible

–          D’ordre général on sert le vin :

  • Du vin le plus jeune au plus vieux
  • Du vin le plus sec au plus moelleux
  • Du vin le plus frais au plus chambré
  • Du vin le moins corsé au plus charpenté
  • Les vins blanc sec avant les rouges
  • Les vins rouges avant les vins moelleux

Oublier les préjugés sur le vin

Les vins rouges avec le fromage, le moelleux avec le foie gras… Les sommeliers du monde entier rêveraient de rencontrer les personnes qui ont implantés ces préjugés dans l’esprit des personnes. Sachez que le fromage est plus souvent sublimé par des vins blanc sec ou du porto et même certain madère. Tandis que le foie gras reste bien évidement sublime avec un sauternes mais un vin rouge charpentés du sud-ouest peut également sublimer parfaitement ce mets sublime. Donc il ne faut pas avoir peur d’être inventif et d’innover car cela reste le meilleur moyen de trouver un accord inconnu et magnifique.

Quelques exemples d’accord mets et vins

–          Champagne : apéritif, mais aussi fruits de mer, volaille et tartes aux fruits blancs.

–          Vins blanc sec et nerveux : Fruits de mer, fromage de chèvre, poisson à chair fondante

–          Vins blanc sec gras et racé : Poisson à chair ferme, crustacées, abats du type ris de veau, volailles blanches en sauce

–          Vins rouge léger : Poisson type saumon, rougets, truite, charcuteries et cochonnailles

–          Vins rouge charpentés : Civet de sanglier, viande rouge, poissons cuits au vins rouge

–          Vins moelleux : Tartes aux fruits, roquefort, crème caramel

Alors l’accord parfait mets et vins est-il possible ? A vous de gouter et d’essayer tout en laissant parler votre cœur et votre goût.

Et si vous avez des questions ou remarques n’hésitez pas à laisser des commentaires et vin de copain vous répondra.